Bonnes pratiques pour la conservation du lait maternel

Le lait maternel est un élément indispensable à la santé d’un nouveau-né, car il contient tous les apports nutritionnels utiles à son développement. Pourtant, bon nombre de mères ne peuvent pas allaiter leur bébé pour des raisons professionnelles ou personnelles. Pour cela, le lait maternel peut être extrait et conservé afin que l’enfant puisse en bénéficier même en l’absence de sa maman. La conservation du lait maternel nécessite toutefois de suivre des règles d’hygiène strictes afin de ne pas prendre de risques pour la santé du nourrisson.

 

Les règles de base pour conserver son lait maternel

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’allaitement exclusif des bébés est recommandé jusqu’à ses 6 mois. Après cet âge, le lait maternel devrait lui être donné en complément de la diversification alimentaire, et cela jusqu’à ses 2 ans au moins. Certaines études ont par ailleurs démontré que le lait maternel est le seul aliment contenant tous les éléments nutritionnels indispensables au développement de l’enfant. Il contient principalement des vitamines, protéines, sels minéraux, graisses, sucres et oligo-éléments. Autrement dit, le lait maternel est un aliment complet pour l’enfant.

Bien que le lait maternel soit le seul aliment indispensable au développement de bébé, de nombreuses mamans ne peuvent pas l’allaiter en temps voulu. Les raisons sont multiples : reprise du travail, soirée entre amis, rééducation périnéale… Une solution consiste à tirer le lait et de le conserver afin que la personne qui garde l’enfant puisse l’utiliser aux heures habituelles de la tétée.

La conservation du lait maternel est une étape primordiale pour qu’il ne perde pas tous ses bienfaits. Il est recommandé de le conserver à température ambiante dans le récipient du tire-lait, ou encore dans de petits pots de conservation en plastique pour les bébés, dans des pots en verre, ou encore dans un biberon. Il existe également des sachets spécialement conçus pour cela. Dans tous les cas, les règles d’hygiène sont indispensables pour éviter toutes maladies pouvant affecter le bébé, notamment la gastro-entérite. Le plus important est que le récipient soit d’une propreté impeccable et fermé hermétiquement.

Pour cela, il est impératif de se laver régulièrement les mains ainsi que les récipients et biberons lorsque l’on prépare le lait maternel afin d’éviter toute apparition de bactéries. Il est ensuite possible de congeler le lait maternel en le mettant tout au fond du congélateur, la seule partie où les variations de température à l’ouverture de la porte du congélateur n’affecteront pas le récipient contenant le lait maternel.

Il faudra également éviter de mélanger le lait tout juste tiré avec celui déjà réfrigéré, car ce mélange peut favoriser la prolifération de bactéries. Si le lait est conservé dans un sac en plastique, il est préconisé de retirer l’air à l’intérieur en roulant tout doucement le sac du haut vers le bas. Après cette étape, le lait peut être stocké.

 

Le temps de conservation

Ces différentes règles de base doivent être complétées par une conservation à température ambiante, au congélateur ou au réfrigérateur, en prenant comme point de repère la date à laquelle le lait a été tiré.

Lieu de conservation

Température ambiante
16 °C à 25 °C
(60 °F à 77 °F)

Réfrigérateur
4 °C (39 °F)
ou moins

Congélateur
-18 °C (0 °F )
ou moins

Lait maternel décongelé
au réfrigérateur

Laps de temps nécessaire à la conservation 4 heures

 

Six heures au maximum pour du lait exprimé ayant suivi à la lettre les règles d’hygiène de base

48 heures

 

Cinq jours au maximum pour du lait exprimé ayant suivi à la lettre les règles d’hygiène de base

4 mois

 

Neuf mois au maximum pour du lait exprimé ayant suivi à la lettre les règles d’hygiène de base

2 heures à température ambiante

 

24 heures au maximum dans le réfrigérateur

 

(À ne pas recongeler)

Le récipient contenant le lait exprimé qui a été réfrigéré ou congelé doit être étiqueté, en indiquant le volume et la date de prélèvement ou d’expression. Il sera ainsi plus facile de gérer et contrôler le lait maternel conservé.

Il est possible de conserver le lait maternel autrement qu’au réfrigérateur ou au congélateur. Il peut en effet être laissé à température ambiante, entre 19°C et 22°C, pendant environ 4 à 6 heures. La durée maximale de conservation à température ambiante est de 8 heures. Ce lait peut ensuite être donné au bébé sans risque de contamination ou prolifération de bactéries.

Pour celles qui souhaitent le conserver pour une durée plus longue, la durée maximale est de 24 heures et la température ambiante ne doit pas excéder les 15°C.

 

Comment conserver le lait au réfrigérateur ?

La conservation au réfrigérateur est la méthode la plus utilisée par la majorité des mamans, pour sa praticité. Toutefois, pour un lait maternel très riche, cette méthode est conseillée pour une courte durée et doit obéir à des règles strictes telles que la conservation du lait dans des biberons ou des récipients en plastique dédiés à la conservation.

Ainsi, il est recommandé de placer le lait maternel au réfrigérateur immédiatement après l’expression. Il est également possible de rajouter du lait exprimé à du lait réfrigéré dans un même récipient, à condition qu’ils soient tous les deux déjà réfrigérés.

Le récipient contenant le lait maternel doit être placé dans la partie la plus froide du réfrigérateur. Cela permettra de ne pas le dénaturer et ainsi d’éviter les variations de température dues à l’ouverture fréquente de la porte du réfrigérateur.

Le lait maternel doit être conservé dans des récipients bien nettoyés et sans bisphénol A (BPA). Cette substance chimique présente en grande quantité dans les revêtements et récipients en plastique peut avoir des conséquences à long terme sur la santé, ce qui explique pourquoi les fabricants s’en détournent de plus en plus. Selon plusieurs études, le BPA agit comme un perturbateur endocrinien et agit sur le système hormonal. Le National Toxicology Program, le programme national de toxicologie aux États-Unis, a également annoncé en 2018 qu’il peut entrainer des troubles « du cerveau, du comportement, de la prostate chez les fœtus, les nourrissons et les enfants ».

 

Comment conserver le lait au congélateur ?

La meilleure option pour les mamans actives qui doivent reprendre le chemin du travail est de congeler leur lait. Dans ce cas, dès que le lait maternel est exprimé, il est recommandé de le congeler immédiatement. Le lait doit être congelé dans la partie inférieure du congélateur, la partie où la température est stable. Il est déconseillé de l’éloigner des parois des congélateurs autodégivrants.

Il est possible de réunir de petites quantités de lait exprimé dans un même récipient de lait congelé, à condition que le lait qui est ajouté ait été réfrigéré. Il n’est pas non plus conseillé de mélanger du lait à température ambiante à du lait réfrigéré.

En plus d’avoir préalablement bien nettoyé les récipients qui recevront le lait exprimé, ils devront être remplis au trois quarts, car le volume du lait augmente lors de la congélation. Il doit ensuite être conservé en petite quantité, de moins de 60 ml, pour faciliter la décongélation et éviter le gaspillage. Il est possible de les grouper dans un seul et unique récipient après décongélation.

Les récipients de conservation choisis devront résister aux très basses températures, ce qui n’est pas le cas des biberons en verre qui risquent de se briser. Les sachets de conservation pour lait maternel sont l’idéal, car ils résistent au froid, sont faciles à étiqueter et à manier.

 

Les mesures de précaution pour décongeler le lait maternel

En règle générale, la décongélation se fait au réfrigérateur durant 12 heures ou encore sous un jet d’eau tiède de 37°C à 99°F maximum. Le lait décongelé sera ensuite administré au bébé après l’avoir laissé à température ambiante et dans un délai de 2 heures, ou au réfrigérateur pendant 24 heures. Passé ce délai, il faudra le jeter. Le lait décongelé ne doit pas non plus être recongelé.

Pour conserver tous les bienfaits du lait, notamment ses propriétés nutritionnelles et protectrices, la décongélation ne doit pas se faire aux micro-ondes ou dans de l’eau bouillante. Cela peut en plus brûler le bébé lors de sa tétée.

 

Peut-on réchauffer le lait maternel conservé et/ou congelé ?

Le lait maternel décongelé et/ou conservé, laissé à température ambiante ou réchauffé, peut être donné aux bébés nés à terme. Idéalement, le lait sera administré à la même température que celle du corps, c’est-à-dire 37 °C ou 99° F, et sans dépasser les 40°C ou 104°F. Quoi qu’il en soit, certains nourrissons ont des préférences en matière de température.

conserver et administrer le lait maternel pour bébé

Il est possible de réchauffer le lait conservé ou congelé dans une tasse, un bol ou une cruche d’eau tiède pendant quelques minutes au bain-marie afin de la porter à température du corps. Les chauffe-biberons sont également une autre option pour réchauffer ce lait. Par contre, les micro-ondes ne doivent pas être utilisés, car ils pourraient provoquer une surchauffe du lait.

Une fois le lait chauffé, il suffit de réaliser de délicats mouvements circulaires avec le récipient contenant le lait réchauffé, sans le mélanger à la cuillère ni le secouer. Ces mouvements permettent d’homogénéiser les corps gras qui auraient pu être dissociés du liquide.

 

Bon à savoir

Le lait décongelé ou réfrigéré peut dégager une odeur inhabituelle, savonneuse ou rance à cause d’une enzyme appelée lipase. Elle est responsable de la décomposition du gras et de la libération les acides gras, pouvant provoquer la prolifération de bactéries. Néanmoins, si toutes les précautions de conservation ont été suivies à la lettre, le lait maternel conservé peut être administré au bébé en toute sécurité.

Dans le cas où le lait doit être transporté, sur le lieu de travail de la maman, à la crèche, ou au domicile par exemple, il est préconisé d’utiliser un sac réfrigérant dans lequel des pains de glace ont été préalablement placés, dans une glacière ou dans un sac isotherme. Dans ce cas, le temps du transport ne doit pas excéder une heure et une fois à destination, le lait sera immédiatement placé dans le réfrigérateur.

 
 
À imprimer sur le sujet :
Comment bien recueillir, conserver et transporter le lait maternel en toute sécurité (Ministère de la Santé) : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Recommandations_d_hygiene_pour_les_biberons-2.pdf


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *