Tirer son lait : mode d’emploi

Lorsque l’on souhaite faire profiter à son bébé des bienfaits de l’allaitement maternel, sans pour autant donner le sein, tirer son lait demeure la seule solution.

Comment tirer son lait ? Conseils et bonnes pratiques

Pour les conseils prioritaires : tirez-le plutôt le matin, lavez-vous les mains, ainsi que les instruments en contact avec la peau et le lait. Installez-vous au calme, posez une compresse chaude sur les seins pour faciliter l’éjection, et massez les seins en mouvements circulaires. Vous pouvez ensuite commencer à tirer le lait, manuellement ou à l’aide d’appareils, comme nous allons le voir à la suite de cet article.

 

tirer son propre lait

 

Vous pouvez tenter la méthode manuelle

Au début, la quantité exprimée sera faible, mais avec un peu de pratique, elle devrait augmenter rapidement. Il est aussi plus facile de tirer son lait lorsque bébé tète l’autre sein en même temps. Une des méthodes à suivre consiste à commencer par entourer le sein de votre main, le pouce au-dessus de l’aréole et les doigts en dessous, en forme de C. Appuyez ensuite fermement vers la cage thoracique et roulez le pouce et les doigts vers l’avant, en tentant d’imiter le rythme de succion de votre bébé Puis, répétez ces mouvements en faisant tourner la main sur tout le tour du sein. Après cinq minutes, faire de même pour l’autre sein, puis recommencer au moins deux fois sur chaque sein.

 

Ou privilégier l’utilisation d’un tire lait

Pour les tire-lait, reportez-vous toujours aux instructions du fabricant, et évitez le modèle avec une poire en caoutchouc qui est d’ordinaire peu efficace. Avec une ordonnance, vous pouvez en louer un en pharmacie ou auprès de magasins spécialisés. Modernes et automatiques, ils sont sans douleur et sans bruit. Certains permettent de tirer le lait des deux seins en même temps, d’autres non, certains sont manuels, d’autres électriques. Tout dépend de l’usage que vous allez en faire, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’une association pour l’allaitement.

 

Bien conserver son lait une fois tiré

Une fois le lait tiré, versez-le dans des récipients hermétiques à usage alimentaire, propres, en verre, plastique, ou dans des sachets à usage unique, spécialement conçus pour le lait maternel. Indiquez toujours la date sur les récipients, et utilisez le lait le plus ancien en priorité. Le lait se conserve, à température ambiante : 24 heures à 15°C, 10 heures entre 19 et 22°C, 4 à 6 heures à 25°C.

Au réfrigérateur : 8 jours, entre 0 et 4°C.

Au congélateur : 2 semaines, ou 4 mois dans le compartiment trois étoiles.

Il est malgré tout préférable de ne pas congeler le lait maternel, qui perdrait une partie de ses bienfaits. Privilégiez le réfrigérateur. Attention, car ces temps de conservation ne sont pas cumulables : ne laissez pas le lait 24 heures à 15°C, puis 8 jours au réfrigérateur, et 4 mois dans le congélateur ! Réchauffez le lait lentement au bain-marie ou sous l’eau progressivement chaude (surtout pas de micro-ondes), et ne recongelez jamais du lait décongelé. A noter qu’une fois le lait réchauffé, il doit être consommé dans la demi-heure.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *