Étude Ohio State University : coucher les enfants plus tôt pour lutter contre l’obésité

Pour éviter l’obésité infantile, il faut manger sain et équilibré… mais pas que. Des chercheurs américains ont démontré que le sommeil est également un facteur clé pour lutter contre ce phénomène. Pour éviter qu’un adolescent devienne obèse, ils ont démontré qu’il faut dormir avant 20h dès 3 ans.

 

Les études sur le sommeil ont le vent en poupe

Chez un enfant âgé de 3 à 5 ans, la durée quotidienne de sommeil idéale est de 14 heures. Celle-ci inclut 2 heures de sieste, entre 13 et 15 heures, selon les experts de l’American Academy of Sleep Medicine (AASM). Mais ce qu’elle ne révèle pas, c’est l’heure idéale du coucher pour éviter l’obésité une fois adolescent.

Pour le savoir, il faudra retraverser l’Atlantique où des chercheurs américains de la Ohio State University College of Public Health ont récemment publié une étude sur ce sujet. Elle a consisté à répartir en 3 groupes 977 enfants de 4 ans et demi en moyenne avec des heures de coucher différentes : groupe 1 avant 20 heures, groupe 2 entre 20 et 21 heures, groupe 3 après 21 heures. Notons que les données récoltées datent de 1991 et ont été analysées une seconde fois à l’adolescence, c’est-à-dire vers leur 15 ans.

 

Des résultats sans équivoque

Résultats : seul 1 enfant sur 10 était devenu obèse dans le groupe 1. Dans le groupe 2 en revanche, 16% étaient touché par la maladie contre 23% dans le dernier groupe. Le verdict est donc sans appel, entre 3 et 5 ans, il est recommandé de se coucher à 20 heures au plus tard pour éviter un excès de poids à l’adolescence. Les chercheurs ajoutent que ce n’est bien évidemment pas le seul critère à prendre en compte, mais qu’il s’agit tout de même d’un facteur clé que les parents peuvent très bien contrôler afin d’agir en prévention.

étude Ohio State University sommeil et surpoids

Corrélation entre les heures de coucher, la sensibilité maternelle, et la probabilité de surpoids chez les enfants. Crédits Ohio State University.

Cette dernière est en pleine expansion partout dans le monde, y compris en France. 3,5% des enfants de moins de 15 ans souffrent d’obésité (environ 450 000 enfants), et 18% des 3-17 ans sont en surpoids. Un phénomène qui n’est pas prêt de s’arrêter sans mesures importantes, car 80% de ces enfants souffriraient d’obésité une fois à l’âge adulte selon les experts.

 

Consulter l’étude (en anglais) : http://www.jpeds.com/article/S0022-3476(16)30361-4/abstract


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *