Utiliser les soins par l’homéopathie pour bébé

Les enfants en bas âge souffrent parfois de nombreux petits maux comme à un nez qui coule, des problèmes de constipation, des maux de dents, de la toux grasse ou sèche, des nuits agitées, des coliques. Pour les soigner, il n’est pas toujours nécessaire d’employer les grands moyens puisque la médecine douce peur suffire à commencer par l’homéopathie.

 

un exemple de traitement homéopathique pour enfant

 

L’homéopathie, qu’est-ce que c’est ?

Inventée au 18e siècle par le docteur Hahnemann, l’homéopathie est  une médecine douce qui repose sur le principe de similitude. Pour guérir une maladie, elle propose une substance animale, végétale ou bien minérale qui peut provoquer ces maux, mais à une dose diluée à plusieurs reprises. C’est une pratique adaptée à tout âge, aussi bien chez les adultes que chez les tout-petits puisqu’elle a pour principal avantage l’innocuité totale du produit, c’est-à-dire qu’elle ne présente aucuns effets secondaires. En plus, elle est efficace sur toutes les premières douleurs comme les petits bleus, les bosses, les douleurs de la percée des dents.

Pour soigner les maux de bébé, l’homéopathie propose de petites granules blanches à poser sous la langue. On peut aussi les écraser et mélanger la poudre obtenue à un peu d’eau pour être pris à la cuillère ou au biberon. Le traitement est pris en toute sécurité et surtout, le médicament n’a aucun goût désagréable pour l’enfant.

 

L’homéopathie, une excellente forme de prévention

Certains médecins choisissent de recourir à l’homéopathie lorsque l’enfant fait des rhinites (des inflammations de la muqueuse du nez ou rhume) ou des otites (une inflammation de l’oreille) à répétition. Cela ne veut dire ne pas utiliser des médicaments ou au pire, ne pas du tout soigner le bébé. L’homéopathie est un complément, voire une forme de prévention qui peut réduire le nombre d’infections de la petite enfance. Grâce au traitement, le problème peut définitivement être réglé chez certains enfants.

 

Quand l’utiliser ?

On peut utiliser l’homéopathie face à différentes sortes de troubles. Les médecins peuvent par exemple proposer un traitement homéopathique pour une infection par exemple. Dans ce cas, l’enfant suivra prendra des granules 4 à 6 fois par jour pendant 2 ou 3 jours (une posologie à espacer lorsque l’état du bébé ou de l’enfant s’améliore). Quoi qu’il en soit, il est toujours recommandé de consulter son médecin ou son pédiatre pour savoir quoi faire puisque tout dépend des maux de l’enfant.

Le traitement homéopathique dépend avant tout de chaque trouble. Mais il est efficace en cas de :

  • toux sèches ou grasses
  • nez qui coule
  • mal de dent, percée de dent
  • coliques
  • constipation
  • troubles du sommeil
  • forte agitation

 

Quelle posologie pour quel traitement ?

Là encore, la posologie du traitement homéopathique dépend des troubles chez le bébé. Pour des problèmes comportementaux comme les troubles du sommeil, il est conseillé d’utiliser les 15CH (5 granules par soir pendant 2 semaines par exemple). Pour les problèmes physiques, il y a les dilutions en 5CH, 5 granules par prise.

 

Néanmoins, les traitements homéopathiques varient en fonction des enfants. Avant de jouer au pharmacien en herbe et de proposer un traitement au bébé, il est donc indispensable de consulter un homéopathe ou encore de demander conseil à son médecin.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *