Bien gérer la varicelle chez le bébé

Chaque année on compte plus de 700 000 cas de varicelle en France. Cette maladie est très courante chez les enfants, dans 90 % des cas chez ceux qui ont moins de 12 ans et environ 5 % chez ceux qui ont plus de 20 ans. Mais qu’est-ce que la varicelle ? Comment se manifeste-t-elle exactement ? Comment la traiter ? Quelles sont les précautions à prendre ? Zoom sur cette maladie.

 

 

Qu’est-ce que la varicelle ?

La varicelle est une maladie courante et très contagieuse chez les enfants, surtout chez les moins de 12 ans. Elle est due au virus varicelle-zona (VZV) et se manifeste le plus souvent à la fin de l’hiver et au début du printemps.

Cette maladie se transmet par voie respiratoire, par contact direct avec les lésions présentes sur la peau, ou encore par inhalation de gouttelettes de salive émises par une personne malade. Lorsque le bébé est atteint du virus, il est contagieux 24 à 48 heures avant l’apparition de boutons rouges et liquidiens.

La période d’incubation quant à elle (le délai entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes de la maladie) dure 14 jours en moyenne. C’est une période durant laquelle l’enfant aura une légère fièvre de moins de 38 °C, avec des maux de tête éventuels.

 

 

Les symptômes de la varicelle

Les symptômes de cette maladie sont très clairs puisque ses boutons sont typiques. Ces derniers sont rouges puis surmontés de « cloques », des vésicules de trois à quatre millimètres de diamètre remplies d’un liquide clair plus ou moins transparent et infecté de virus. Ces boutons peuvent apparaître n’importe où sur le corps, mais ils commencent généralement sur le cuir chevelu avant de se propager sur le visage, le torse, les bras, les jambes puis finalement sur tout le reste du corps.

Cette éruption s’accompagne de fortes démangeaisons, qu’il ne faudra surtout pas gratter au risque d’infecter les vésicules. Au bout de quelques jours, les boutons sèchent et laissent place à des croûtes brunâtres puis à des taches rosées lorsque les croûtes tomberont. Au stade de croûtes, la maladie ne sera plus contagieuse et disparaitra progressivement après 10 ou 12 jours.

 

traitement de la varicelle pour bébé

Premier traitement : ne pas le laisser se gratter incessamment.

 

L’évolution de la maladie, les complications

La varicelle est une maladie bénigne très courante chez les tous petits, elle est même considérée comme inéluctable durant l’enfance. Même si cela reste très rare, on peut toujours observer certaines complications comme l’atteinte pulmonaire, l’atteinte hépatique, encéphalite ou encore des varicelles dites « gangreneuses » à cause d’une surinfection cutanée bactérienne.

Cela entraine ainsi des complications infectieuses sous-cutanées ou plus profondes ainsi que des cicatrices indélébiles. Quoi qu’il en soit, toutes ces complications restent des cas exceptionnels tout comme le cas de récidive. Autrement dit, il est rare d’avoir deux fois la varicelle.

 

 

Les précautions à prendre en cas de varicelle chez le bébé

medecin pour bébéLorsque le bébé est atteint de varicelle, informez immédiatement la personne qui la garde ainsi que votre entourage (crèche, nourrice ou encore lieu de travail) afin de prendre toutes les mesures nécessaires pour les personnes à risques comme les autres enfants et les femmes enceintes. En même temps, il est préférable de garder le bébé chez soi jusqu’à ce qu’il guérisse, lorsqu’il atteint le stade de croûtes.

En ce qui concerne la peau, prenez-en bien soin pour éviter les surinfections grâce à des règles d’hygiène très simples. Commencez par exemple par couper les ongles du bébé et brossez-les régulièrement au savon. Lavez également fréquemment ses mains et utilisez un savon doux pour sa toilette. Après la douche ou le bain, évitez de frotter sa peau. Séchez-la très soigneusement tout simplement. Enfin, utilisez un antiseptique liquide local et évitez absolument les crèmes, poudres ou talc puisqu’ils favorisent les surinfections.

Pour traiter la fièvre, donnez au bébé du paracétamol et non pas de l’aspirine au risque d’attraper une maladie rare, mais grave appelée « Syndrome de Reye ». Proposez également régulièrement de l’eau au bébé sans oublier de maintenir la température de sa chambre à 18-19 °C et de l’aérer.

 

 

Quand consulter son médecin ?

Lorsque bébé a la varicelle, il suffit généralement de respecter les précautions à prendre pour que les vésicules se transforment rapidement en croûte sans contaminer grand monde. Néanmoins, il est conseillé de consulter son médecin lorsque la varicelle touche :

  • un bébé de moins de six mois ;
  • un adulte qui n’a pas contracté la maladie durant son enfance ;
  • une personne atteinte d’une maladie de la peau comme l’eczéma ;
  • une femme enceinte non immunisée ou son entourage proche ;
  • une personne ayant un traitement corticoïde au long cours ou un déficit immunitaire.

 

Il faudra également consulter son médecin en cas de complications. Elles se manifestent par :

  • des vésicules remplies de sang et creuses ;
  • des vésicules remplies de pus et creuses : elles peuvent traduire une surinfection bactérienne ;
  • une toux : elle peut traduire une atteinte pulmonaire ;
  • un changement de comportement chez le bébé (état confus, trouble de l’équilibre, forte fièvre) : il peut traduire une atteinte neurologique.

 

 

Les traitements

Chez l’enfant, le médecin prescrit généralement une solution antiseptique afin de soulager les symptômes de la maladie. En cas de grattage, il recommande des antihistaminiques. Pour les formes graves ou compliquées de varicelle, le médecin prescrit généralement un traitement antiviral. Enfin, en cas de surinfection bactérienne, il propose un traitement antibiotique.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *