Solution et traitement au masque de grossesse

La grossesse peut entraîner plusieurs modifications parfois gênantes chez la femme. C’est le cas de ces taches brunâtres localisées sur le visage des futures mamans, communément appelé « masque de grossesse ».

 

Le masque de grossesse, de quoi parle-t-on ?

image d'exemple du masque de grossesse

Exemple de tâches générées par le masque de grossesse. Crédits photo Wikimedia.

Lorsqu’une femme est enceinte, ses taux d’hormones féminins explosent. Cela a plusieurs effets sur son corps, dont l’augmentation de la synthèse de la mélanine. C’est ce phénomène qui provoque les plaques pigmentées brunes ou grisâtres au niveau du front, des tempes, des joues, sur le menton et le pourtour de la bouche dès que la future maman est exposée au soleil. Ces taches deviennent ce que l’on appelle le masque de grossesse ou chloasma.

Il apparaît généralement entre le quatrième et le sixième mois de grossesse et disparaît spontanément à l’accouchement. Il concerne 70% des femmes enceintes et touche surtout les brunes à la peau mate. Le risque de récidive est élevé pour les prochaines grossesses.

 

 

 

 

Comment l’éviter ?

Il est facile d’éviter l’apparition de ces taches. En solution à ce problème il est conseillé de faire très attention au soleil sachant que même l’exposition au cours d’une simple belle journée suffit à provoquer le phénomène. Ainsi, la meilleure prévention contre leur apparition est un bon écran solaire, des lunettes de soleil et un chapeau. En été ou lors des journées ensoleillées, il est également conseillé de limiter les sorties entre 11 h et 16 h, le moment de la journée où les rayons du soleil tapent le plus fort.

Les pilules à base d’œstrogène favorisent également l’apparition des taches. Voilà pourquoi, 5 à 10% des femmes qui ont le masque de grossesse ne sont pas enceintes. Dans ce cas, le chloasma apparaît le plus souvent sur le pourtour de la bouche.

 

Quel traitement pour faire partir les tâches ?

Généralement, le masque de grossesse s’en va spontanément à partir de la naissance du bébé à six mois après l’accouchement. S’il persiste, il est préférable de consulter un dermatologue qui prescrira des crèmes dépigmentantes à base d’hydroquinone, de tretinoïne (vitamine A acide) ou d’alpha-hydroxyacides (AHA) pour faire partie ces tâches rapidement. Il existe également d’autres solutions dermatologiques comme des préparations dépigmentantes ou encore des peelings qui consistent à régénérer la peau du visage.

Néanmoins, pour que le traitement soit efficace, la patiente doit continuer à se protéger du soleil. Elle peut même être amenée à changer de contraception, car rappelons-le, les pilules à base d’œstrogène favorisent l’apparition de ces types de taches.

Enfin, il existe une croyance qui veut que le masque de grossesse soit l’annonce de la venue d’une petite fille. Encore faut-il le prouver de manière scientifique, mais nous ne nous avancerons pas plus sur ce point ici !

 

Besoin de plus d’informations sur les soins et remèdes naturels ?

Consultez dès à présent notre guide complet sur le masque de grossesse au sein du glossaire Devenir Grand.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *