Le masque de grossesse

Être enceinte rime toujours avec un joli ventre bien rond, des seins bien gonflés, un teint resplendissant… mais parfois aussi des petits problèmes cutanés, comme le fameux masque de grossesse. Cette pigmentation excessive de la peau apparaît généralement sur le front, la lèvre supérieure ou les pommettes chez les futures mamans. Autant dire, des taches disgracieuses et très voyantes ! Petit récapitulatif de ce dont il s’agit et de comment l’éviter ou le traiter.

Sommaire :

Qu’est-ce que c’est ?
Comment l’éviter ?
Quand faut-il consulter un dermatologue ?
Après l’accouchement
Les soinsRésultats espérés
Remèdes de grand-mère

 


 

Qu’est-ce que c’est ?

Le masque de grossesse (également connu sous les termes mélasma ou chloasma) est tout simplement une hyperpigmentation de la peau qui se présente sous forme de plaques. Il apparait généralement vers le deuxième trimestre de grossesse du fait de l’hyper production d’œstrogènes. Ce sont ces mêmes troubles hormonaux qui sont à l’origine de la ligne brune au niveau de l’abdomen.

masque de grossesse sur la joue

Exemple de la manifestation du masque de grossesse sur la joue.

Par ailleurs, la génétique peut favoriser son apparition puisqu’il se manifeste généralement chez les mamans à la peau mate. D’autres facteurs sont également en cause comme les coups de soleil ou un nettoyage trop agressif de la peau. Il est également à préciser que ce « masque » peut apparaitre même en dehors de la période de grossesse.

Va-t-il disparaître à la naissance de l’enfant ? Parfois oui, parfois non. Dans la majorité des cas, la peau du visage retrouve son apparence normale quelque mois après l’accouchement. Toutefois, des taches persistantes peuvent encore subsister.

 

Comment l’éviter ?

Pour préserver la peau de ces taches, le premier geste à adopter au quotidien est d’éviter les rayons solaires. Un coup de soleil, même insignifiant, agresse effectivement la peau du visage. Pour s’en protéger, il est possible de :

  • Mettre de la crème solaire SPF ou d’indice 50+ toutes les deux heures ;
  • Utiliser un produit « spécial citadine » ayant un effet mat et une texture fluide ;
  • Ne jamais oublier les lunettes de soleil, le chapeau et le parasol à chaque sortie ;
  • Éviter l’exposition au soleil de 11h à 15h.

 

Quand faut-il consulter un dermatologue ?

Il est parfois nécessaire d’aller voir un spécialiste, surtout si les plaques sont trop visibles et gênantes. Cependant, le traitement ne peut pas se faire chez les femmes enceintes ou allaitantes puisqu’il peut avoir des effets sur le bébé. De plus, tant que le fonctionnement des hormones ne revient pas à la normale, les taches peuvent encore se multiplier. Il ne doit donc commencer que vers le sixième mois de l’enfant.

Avant de prescrire des médicaments ou des soins, le dermatologue effectue d’abord un bilan pour en connaître les causes. Durant ce premier examen, il conseille avant tout sur les précautions à prendre. Et une fois les origines du mélasma définies, il prescrira un traitement adapté, à commencer généralement par l’application de crèmes à base de corticoïdes, de vitamine A ou d’hydroquinone, le soir. Des soins supplémentaires peuvent également être recommandés en fonction de la gravité du masque de grossesse afin de blanchir la peau et de réguler le fonctionnement des pigments.

 

Le masque de grossesse après l’accouchement

Chez certaines femmes, ces taches disgracieuses disparaissent aussitôt que l’enfant nait. Chez d’autres néanmoins, elles peuvent rester visibles jusqu’au sixième mois qui suit l’accouchement. Parfois, elles sont même très persistantes malgré un traitement. Dans le deuxième cas, les crèmes anti-taches qui se trouvent sur le marché sont généralement inefficaces et ne peuvent pas être utilisées sur une tache persistante. La seule solution est de consulter un dermatologue qui prescrira des médicaments adaptés.

Quelques changements s’imposent également pour accélérer la guérison :

  • Remplacer la crème solaire habituelle par un écran total ;
  • Éviter les pilules à base d’hormone (œstrogène). Il est conseillé d’en parler à son médecin ou à sa sage-femme pour qu’il recommande un autre moyen de contraception comme le contraceptif progestatif.

 

masque de grossesse sur le front

Le front est l’un des endroit le plus touché par le chloasma.


Quels soins réaliser ?

Mis à part le traitement médicamenteux, il existe d’autres options comme les peelings, les produits cosmétiques dépigmentants ou les crèmes pour faire disparaitre un masque de grossesse.

  • Les peelings

L’excès de pigmentation peut être soigné grâce aux peelings à base d’acides de fruits dans un cabinet de dermatologie. Pour cela, la partie externe de la peau est exfoliée afin de réduire les plaques et d’avoir un teint unifié.

  • Les produits cosmétiques dépigmentants

Pour compléter les médicaments prescrits par le dermatologue, il est possible de se procurer des crèmes anti-taches en pharmacie ou en parapharmacie. Elles sont formées de composants dépigmentants reconnus pour agir efficacement sur le masque de grossesse comme la vitamine C, les acides de fruits ou l’acide azelaïque. Contrairement aux soins à base de produits abrasifs (alcool, bicarbonate de soude, ou savon par exemple), les risques de complication sont moindres. En parallèle, il faut également privilégier les produits riches en protection solaire qui empêchent les rayons UV d’agresser la peau. Puisqu’il s’agit d’un soin quotidien, il est recommandé de choisir ceux qui conviennent le mieux à son type de peau (normale, sèche ou grasse).

  • Les crèmes

Au moment d’acheter ses produits, le mieux est de choisir deux marques différentes pour le soin du matin et du soir, c’est-à-dire que la marque du produit utilisé le matin est différente de celui du soir. Cela permettra ainsi d’augmenter leur efficacité puisque les agents dépigmentants utilisés par les laboratoires cosmétiques ne sont pas les mêmes. Pour l’application, il ne faudra pas se limiter aux taches : le mieux est d’en appliquer sur tout le visage afin d’éviter que le masque de grossesse ne s’aggrave.

Attention, selon la Société Française de Dermatologie ou SFD, en plus d’être inefficaces, les produits destinés à blanchir les peaux sombres, vendus en ligne ou en magasin, sont dangereux. En savoir plus.

 

Qu’en est-il des résultats ?

Traiter un masque de grossesse peut prendre beaucoup de temps. Mais pour obtenir des résultats positifs, il suffit de suivre les consignes de son dermatologue à la lettre et d’appliquer les produits conseillés au quotidien.

Concernant le peeling, il faut être plus patient que pour les autres traitements puisque le soin doit se faire progressivement. Les changements n’apparaissent généralement qu’au bout de deux ou trois mois. Et ce ne sera que six mois après que les plaques commenceront réellement à disparaitre. Cependant, il n’y a aucune garantie puisque les taches peuvent parfois persister. Elles peuvent même s’aggraver si le traitement est trop agressif.

En attendant, si les taches gênent vraiment, il est tout à fait possible de les cacher, en utilisant un stick correcteur par exemple. Pour celles à la peau mate, on préférera le jaune. Pour celles qui ont la peau claire, mieux vaut opter pour le corail. Et pour une peau unifiée, il ne faudra pas oublier le fond de teint. Dernière touche, la poudre, pour que le maquillage tienne jusqu’au soir. À titre de précaution, l’autobronzant est déconseillé puisqu’il peut aggraver l’hyperpigmentation.

 

Les remèdes de grand-mère

Certaines femmes préfèrent les remèdes naturels au médicament. Il en existe d’ailleurs plusieurs, utilisés depuis des décennies et répertoriés comme « astuces de grand-mère » : le masque de miel et de jus de citron, celui à base d’huile de carotte, d’huile d’argan et de safran ou encore celui fait à partir de jus de citron et de concombre.

  • Le masque de miel et de jus de citron

Ce remède a déjà fait ses preuves et beaucoup de femmes l’ont utilisé, car il peut tout faire disparaître au bout de deux ans au plus. Il est également réputé pour adoucir et hydrater la peau. Néanmoins, ce masque ne doit pas être porté la journée puisque les rayons solaires peuvent abîmer la peau. Pour le soin, il suffit d’appliquer le mélange sur le visage et de le laisser reposer pendant 30 minutes. Pour le rinçage, on utilisera tout simplement de l’eau claire.

  • Le masque à l’huile de carotte, d’huile d’argan et de safran

C’est le remède idéal pour avoir une peau uniforme, car le bêta-carotène et la vitamine A qui se trouvent dans l’huile de carotte colorent la peau. Cette huile agit efficacement sur les taches brunes et les fait disparaitre. Elle permet également de rendre la peau plus résistante face au coup de soleil. Pour fabriquer le masque, il suffit de mélanger une petite quantité d’huile de carotte à un peu de safran et d’huile d’argan. On appliquera ensuite le mélange sur les plaques quelques minutes et nettoiera à l’eau claire.

  • Le masque au concombre et au jus de citron

Ce masque au concombre et au jus de citron purifie la peau. Le concombre est souvent utilisé pour rendre la peau plus claire, car il bloque la formation de la mélanine et élimine les radicaux libres. Il est surtout recommandé pour les personnes qui souffrent d’excès de sébum (un film huileux qui rend la peau grasse). Pour la préparation du masque, on mixe le concombre de manière à obtenir du jus, que l’on mélange ensuite avec du jus de citron. L’étape suivante consiste à appliquer le mélange sur le masque de grossesse, puis à le laisser reposer pendant 15 minutes. Ensuite, il suffit de nettoyer le visage avec de l’eau claire.

 


Le saviez-vous ? Autrefois on affirmait que le masque de grossesse servait d’indicateur pour connaitre le sexe du bébé.

D’après les croyances d’antan, le masque de grossesse révèlerait que le bébé est une fille ! Mais aucune étude scientifique n’a prouvé la véracité de ces on-dits. Mieux vaut donc toujours prendre du recul et se fier à l’échographie.