Apprendre à bébé à manger seul et proprement

Une fois que vous commencez à donner à bébé de gros morceaux, vers 10 mois en général, il va vouloir se nourrir tout seul à table. C’est tout en son honneur ! Il grandit et réclame son autonomie. Au début, il est évident qu’il va se salir et tout renverser. Inutile donc de vous fâcher, soyez l’aide dont il aura besoin pour franchir cette étape importante de sa vie. Chez parents, vous ne pouvez pas l’empêcher de grandir. Alors, autant l’accompagner.

 

Que doit maîtriser bébé pour pouvoir manger tout seul ?

Manger tout seul n’est pas une mince affaire pour votre bébé, car il doit passer par plusieurs étapes. Il doit d’abord savoir maîtriser l’usage de la cuillère en la prenant d’abord, puis en essayant de bien la tenir dans sa petite main et enfin de la porter à sa bouche. Il lui faut donc apprendre petit à petit les différents gestes nécessaires pour une bonne manipulation de la cuillère. Mais une fois celle-ci maîtrisée, votre bout de chou aura encore plusieurs choses à apprendre pour être enfin autonome et pouvoir se nourrir seul.

Il apprendra à coordonner ses gestes pour saisir ce qu’il veut manger et orienter l’aliment vers sa bouche. Avec l’habitude, il comprendra que les mouvements de ses lèvres et ceux de sa langue sont différents de ceux qu’il effectue au moment des tétées. Lorsque la nourriture arrive dans sa petite bouche, votre enfant doit effectivement comprendre qu’avant de l’avaler, il doit d’abord la mâcher et que par la suite, il doit prendre une nouvelle bouchée et ainsi de suite.

 

bébé ne sait pas encore se débrouiller seul pour manger

 

Les différentes étapes vers l’autonomie

Vu le nombre d’habiletés que bébé doit mobiliser pour pouvoir manger seul, il est évident que son apprentissage se fera étape par étape.

De l’utilisation du doigt à celle de la cuillère

Vous êtes nombreuses à vous demander à quel âge votre enfant pour manger seul, généralement la chronologie est la suivante.

Vers 10 à 12 mois, votre tout-petit commence à manifester son désir de se nourrir seul et utilise ses petits doigts pour saisir sa nourriture pour la mettre dans sa bouche (petits morceaux de fruit, de pain, de légumes, de fromage).

En général, il saisit la cuillère à partir de 12 mois, mais ne l’utilise pas encore immédiatement pour manger. Il va d’abord l’employer pour jouer, taper sur la table, sur l’assiette, etc. Il tentera ensuite progressivement de s’en servir pour se nourrir même maladroitement, car cela est encore compliqué à réaliser pour bébé. Parfois, la nourriture tombe, laissant la petite bouche vide, sans parler les éventuels dégâts… Mais n’oubliez pas que votre enfant a besoin de s’entraîner afin de maîtriser l’usage de la cuillère. Offrez-lui donc différentes occasions pour s’exercer.

À 18 mois, la précision des mouvements commence à s’installer. Félicitez-le pour la grande avancée… même si c’est souvent la moitié de la nourriture qui arrive dans sa bouche. À cet âge, évitez donc de lui donner de la nourriture qui se disperse facilement lorsque la cuillère se balance. Bébé sera très content de sa réussite même si le moment du repas est très long.

Et à 2 ans, bonjour l’autonomie ! Bébé peut enfin manger seul. Il faut à ce moment-là ajouter un autre couvert à table, car l’heure du repas en famille est arrivée (si l’emploi du temps de chacun le permet bien sûr). Si certains enfants sont désormais complètement autonomes, d’autres voudront toujours être accompagnés jusqu’à leur 3 ans, ce qui n’est pas dramatique. En revanche, s’ils sont toujours hostiles à l’usage de la cuillère à cet âge, consultez votre médecin pour identifier le problème.

Enfin à 4 ans, votre enfant maîtrisera également les bonnes manières à table.

De l’usage du biberon à celui du verre

Saisir son biberon entre les mains est facile pour bébé vers 6 mois, mais toujours grâce à votre aide. Il progresse ensuite au fil des mois, car à 9 mois, il n’aura pratiquement plus besoin de se faire aider pour terminer son biberon. Progressivement, votre tout-petit apprendra à se servir d’une tasse ou d’un verre. Contrôler le débit de la boisson sera la seule grande difficulté que vous lui apprendrez à gérer. Et lorsqu’il fêtera son premier anniversaire, offrez-lui une tasse à couvercle avec un bec serveur et deux poignées. Il saura boire avec.

 

6 astuces pour l’aider à progresser dans son apprentissage

Votre petit amour se salit en mangeant au début, mais il progresse pas à pas ? Voici quelques conseils pour vous aider à mieux l’accompagner dans sa quête de l’autonomie :

Soyez son modèle

À table, votre enfant vous observe et refait les mêmes gestes que vous. Sautez sur cette occasion pour lui montrer comment manger correctement avec la cuillère. Passez au ralenti les gestes à réaliser pour ramener la cuillère dans la bouche et donnez-lui du temps pour les refaire. Par la suite, offrez-lui une petite cuillère à sa taille et invitez-le à réaliser les mouvements en même temps que vous.

Utilisez deux cuillères

L’heure du repas sera aussi le moment pour votre enfant d’apprendre avec sa petite cuillère. Bien évidemment, il va renverser des choses, il va se salir. Mais laissez-le toujours s’exercer et utilisez une autre cuillère pour le nourrir. De cette manière, il sera rassasié tout en progressant dans son apprentissage.

Faites de petits jeux de rôle

Ce jeu consistera à inverser les rôles. D’habitude, c’est vous qui lui donner à manger. Cette fois-ci, demandez à bébé de vous nourrir à son tour à l’aide de la fameuse cuillère. Répétez cela deux ou trois fois au moment des repas puis demandez-lui par la suite de terminer seul son assiette.

Jouez le mime

Il y a des moments où votre bébé se sent un peu perdu, car il a mis la cuillère dans son assiette et ne sait plus quoi faire. Pour l’aider, ouvrez la bouche pour lui indiquer que l’étape suivante est de faire en sorte que la nourriture arrive dans sa petite bouche. Si cela ne marche pas, expliquez-le-lui afin de l’aider.

Soyez toujours son soutien

N’oubliez jamais de le féliciter et de l’encourager à chaque étape franchie. Il se sentira tellement fier qu’il ne pensera qu’à une chose : recommencer.

Armez-vous de patience

C’est très important, car entre le début de l’apprentissage et sa réussite, il peut s’écouler un laps de temps assez important. Les dommages seront assez nombreux : nappe de table et vêtements tachés, sol et murs sales, etc. Dans tous les cas, évitez surtout de le gronder. Il s’améliorera progressivement, mais il lui faut du temps. Alors, patience… et courage !

 

Crédits photo du petit bout barbouillé : Ajale sur Pixabay.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *