Apprendre à parler : les étapes de la naissance à 3 ans

Dès 2 mois, bébé commence déjà à communiquer avec ses parents et découvre progressivement le son de sa langue. Il commencera à utiliser des mots vers 12 mois puis une explosion de vocabulaire de 18 à 24 mois. Alors, comment l’aider à développer son langage ?

 

De la naissance à 2 mois

L’acquisition du langage commence dès la vie in utero du bébé, c’est-à-dire dans le ventre de sa mère. Au 6e mois de grossesse, il entendra déjà parfaitement des sons, des rythmes, tout le bruit autour de lui. C’est pourquoi à sa naissance, il saura déjà distinguer sa langue maternelle d’une autre langue grâce aux intonations et à la mélodie. La voix de ses parents surtout de sa mère ne lui sera pas non plus étrangère. Il sera même bercé par leurs paroles. Vers ses 2 mois, il commencera à dialoguer par du babillage, un tortillement, un sourire, une grimace et bien souvent des pleurs.

Comment l’aider à développer son langage ?

Dès le début, exagérez les expressions, souriez-lui toujours et parlez-lui sur un ton joyeux pour qu’il associe le langage à quelque chose d’amusant pour qu’il s’y mette aussi. En même temps, n’oubliez pas que la communication est aussi non verbale. Parlez-lui donc, mais accentuez les mimiques, le toucher, le regard.

 

Vers 4-5 mois

À cet âge, il découvre le son de sa voix et « expérimente » en faisant de la vocalise. Il peut donc hurler d’un coup puis la suite d’après chuchoter. Il compare les sons aigus aux sons graves en émettant principalement le son « ahahaha ».

Pour l’aider

Pour l’accompagner à parler et démarrer l’apprentissage, reprenez les sons qu’il émet, imitez-les pour lui faire comprendre qu’on l’écoute et qu’on s’adresse à lui.

 

Vers 6-8 mois

Bébé commencera à associer les voyelles aux consonnes et découvrira petit à petit les syllabes. Il jouera ensuite à dire « papa », « mama », « baba », « tata »… et les répétera en boucle. C’est l’âge du babillage, l’âge où sa curiosité se développera et où il s’amusera à reproduire les sons émis par son entourage.

Pour l’accompagner

Lorsqu’il commence à babiller, chantez-lui des comptines puisqu’elles accélèrent la mémorisation des mots. N’hésitez pas non plus à nommer les objets que vous lui tendez, ceux qui vous entourent pour l’inciter à répéter.

 

 

image illustrant l'accompagnement du bébé

Accompagnez l’éveil de l’enfant par des chansons et lectures.

Vers 9-12 mois

Vers 10 mois, il prononce généralement ses premiers mots puisqu’il se rend désormais compte qu’ils ont un sens pour se faire comprendre. Vers 9-12 mois, il commence également à utiliser les gestes pour se faire comprendre davantage comme lever les bras vers sa mère pour dire qu’il veut aller vers elle, montrer du doigt son biberon pour qu’on le lui donne.

Votre mission

Là encore, les comptines ont un rôle très important dans l’éducation du bébé puisqu’il s’amusera à les chanter à son tour, à répéter les sons ainsi que les mots. Lisez-lui également un livre rempli d’images et nommez tout ce qu’il voit sous ses yeux en pensant à bien articuler pour qu’il puisse comprendre puis répéter facilement.

De 12 à 18 mois

Sur cette période, bébé sera encore plus intéressé par les livres et les imagiers alors n’hésitez pas à les lui montrer et même à lui lire une petite histoire tout en montrant et en nommant ce que vous voyez ensemble sous les yeux.

Votre rôle

Lorsque vous lui lisez des histoires courtes, variez vos expressions faciales et modifiez votre voix pour retenir son attention. Cela l’aidera à apprendre les mots et les sons. Répétez également ce que dit votre enfant en le félicitant à chaque fois par des bravos ou des bisous lorsqu’il progresse. Pour enrichir son vocabulaire, complétez ses mots ou ses phrases. Si bébé dit « lait », complétez par « oui, du lait chaud » par exemple. S’il dit « lait chaud », complétez en disant « oui, tu bois du lait chaud », et ainsi de suite.

De 18 à 24 mois (2 ans)

Cette période est ce que l’on appelle souvent « l’explosion du vocabulaire », car il commence à retenir davantage de mots, à articuler et donc à mieux se faire comprendre en construisant des phrases. En voyant certains objets, il se met même à les commenter ou à les décrire.

De votre côté

Continuez à attirer son attention sur le nom des choses, à commencer par les plus simples comme un arbre, un oiseau, une voiture, de l’eau, du feu, des chaussures, un stylo, etc. Lorsqu’il s’exprime par de petites phrases de 2 mots, essayez d’interpréter leur sens. S’il dit « lait chaud » par exemple, répondez-lui « oui, c’est du lait chaud ». S’il n’est pas satisfait par votre réponse, proposez une autre interprétation en disant par exemple « tu veux boire du lait chaud ? ». De cette manière, vous enrichirez encore plus son vocabulaire et lui montrerez qu’il sait se faire comprendre lorsqu’il parle.

 

Entre 2 à 3 ans

À partir de 2 ans, les enfants s’expriment grâce à 2-3 mots, voire plus pour certains. Ils commencent également à comprendre les choses plus abstraites comme « grand/petit, haut/bas » et commencent à poser des questions.

Le plus parents

Regardez très souvent des livres en posant des questions sur ce qui est raconté, et lisez et commentez ensemble. Lorsqu’il s’adresse à vous, montrez-lui que vous avez toute son attention et parlez-lui. Pour enrichir son vocabulaire, répétez ce qu’il dit, allongez ces phrases ou donnez en lui des modèles.

 

image du développement du langage
Vous l’aurez compris, développer le langage de bébé se fait progressivement. N’oubliez pas de toujours le guider et que, mis à part les mots, le son et l’intonation, les images ainsi que les gestes ont toute leur importance pour l’aider à mieux s’exprimer.

Pour conclure, le témoignage d’un professionnel à ce sujet :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *