Le gouvernement lance une campagne sur la scolarisation des enfants à partir de 2 ans

Si certains parents et enseignants sont réticents à l’idée de scolariser les enfants dès 2 ans, d’autres le voient d’un très bon œil. Et ils ne seront pas déçus puisque le gouvernement a lancé une campagne d’information des familles pour que les enfants puissent accéder à l’école avant 3 ans.

 

Une campagne d’information à destination de tous les jeunes parents

Vous avez un enfant de moins de 3 ans ? Attendez-vous à recevoir – si ce n’est déjà fait – une vidéo et un mail de la part des caisses de mutualité sociale agricole aux familles allocataires et des caisses d’allocations familiales. Laurence ROSSIGNOL (ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes) et Najat VALLAUD-BELKACEM (ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche) ont lancé cette opération pour informer le grand public du fait que scolariser son enfant à partir de 2 ans est désormais possible.

Cette campagne d’information est principalement destinée aux familles ayant un enfant de moins de 3 ans. Elle cible davantage les sites consultés par les communautés allophones ainsi que les familles qui habitent très loin de l’école pour diverses raisons (linguistiques, culturelles, sociales) et dans les arrondissements qui proposent encore des places disponibles.

 

campagne école à deux ans

Envoi d’un kit d’information aux parents

Les familles concernées recevront ainsi deux types de contenus : deux vidéos enregistrées dans une classe qui accueille les enfants dès 2 ans et un mail qui complète les informations disponibles dans une version multilingue déjà présentées sur le site de l’Onisep à ce sujet. Notons que les deux vidéos présentent respectivement le témoignage de l’enseignante de la classe et celui de quatre mères de famille sur les avantages de cette nouvelle réforme. Celles-ci sont également disponibles sur le site education.gouv.fr et sur celui de l’Onisep.

 

Double objectif : scolarisation et réussite scolaire

Cette mobilisation interministérielle permettra d’augmenter considérablement non seulement le taux de scolarisation, mais également celui de la réussite des élèves, surtout ceux qui viennent de milieux défavorisés. En même temps, cela représente une opportunité pour de nouveaux enseignants d’être recrutés. 1000 nouveaux postes ont effectivement été enregistrés depuis le début du quinquennat à la rentrée 2015. En 4 ans, 25000 places ont été crées afin d’accueillir les enfants de moins de 3 ans.

 

Source : http://www.familles-enfance-droitsdesfemmes.gouv.fr/campagne-dinformation-des-familles-lecole-des-2-ans-cest-possible/


1 commentaire

  1. Sarah CuteSimplicity
    8 juillet 2016

    Moi aussi j’aurais bien aimé mettre ma fille à l’école en Septembre, elle aura 2 ans et demi (elle est de février 2014), mais pas de place dans ma commune (pourtant en périphérie d’une grande agglomération).
    Pire encore, à partir de ses 3 ans, les allocations de garde de la Caf seront divisées par 2. Et oui vous comprenez, elle est censée être à l’école à cet âge là ! Ce qui signifie que pendant plus de 5 mois les frais de garde vont être une lourde charge pour nous. C’est tout où rien en fin de compte.
    L’école avant 3 ans est une très bonne chose, mais c’est aussi au petit bonheur la chance selon l’endroit où vous vivez… Pas très égalitaire tout ça.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *