Le phénomène du muguet chez bébé

Le muguet est une maladie infectieuse qui touche fréquemment les nourrissons, également connue sous l’appellation de « muguet dans la bouche ». Il se manifeste par l’apparition de taches blanchâtres dans la bouche et peut paraître impressionnant toutefois, il est sans danger pour le bébé.

 

Concrètement, qu’est-ce que c’est ?

Au cours des 6 premiers mois de la vie d’un bébé, il est fréquent qu’il soit atteint de la maladie du muguet. C’est une infection buccale qui peut néanmoins apparaître au niveau de l’épiderme et même infecter l’intérieur du vagin ainsi que le tube digestif. Chez le nourrisson, cette infection est également appelée « candidose oropharyngée de l’enfant » et est visible sur la face interne de la joue. Lorsqu’il se manifeste chez les enfants, il doit toujours être bien traité même s’il présente rarement des complications. Le muguet est fréquent durant les premiers mois, car le système immunitaire du bébé n’est pas encore totalement en place.

 

Les causes

photo du phénomène de muguet dans la bouche d'un enfantLa maladie du muguet une infection provoquée par la prolifération d’un champignon microscopique appelé candida. Sa multiplication peut survenir après une prise prolongée d’antibiotiques. Ce type de médicaments s’attaque en effet aussi bien aux bactéries dangereuses qu’aux bactéries utiles qui se nourrissent du champignon. Sous l’action des antibiotiques, les bactéries utiles ne peuvent remplir leur fonction entraînant la prolifération des champignons.

 

Par ailleurs, plusieurs états pathologiques peuvent favoriser cette infection notamment l’obésité, le diabète, les infections urinaires, ou encore l’affaiblissement du système immunitaire lié à différentes pathologies (VIH/SIDA, cancer). Dans certains cas, l’irritation causée par le port de dentier provoque la maladie.

 

Les symptômes de la maladie du muguet

L’infection se manifeste par l’apparition de tâches qui ressemblent à du lait caillé sur la langue, le palais, les gencives et la paroi interne des joues. Cela peut lui donner des difficultés à téter. Pour être sûr qu’il s’agit bien de muguet, il suffit de prendre un coton-tige et de frotter sur les parties blanchâtres. Si les taches ne disparaissent pas, c’est que c’est bien le champignon.

En plus des taches, ce symptôme peut s’accompagner par :

  • > une perte d’appétit
  • > des vomissements et diarrhées
  • > un teint terne
  • > des selles molles
  • > des rougeurs sur l’anus
  • > des gerçures (fissures) au niveau des commissures des lèvres

 

Les traitements

Si le muguet se résorbe généralement de lui-même au bout d’une à deux semaines, il est possible qu’il persiste. Dans ce cas, le pédiatre prescrit un fongicide en pommade. Toutefois, dès l’apparition des symptômes, les parents peuvent appliquer une compresse imbibée d’eau bicarbonatée pour accélérer la disparition des tâches.

Pour réduire les risques de contamination, il est conseillé de donner de l’eau à l’enfant après la tétée. Bien évidemment, il est primordial de veiller à ce que tout le matériel nécessaire à la prise de repas du bébé soit soigneusement nettoyé. Il en est de même pour les jouets qu’il porte fréquemment à la bouche. Enfin, les pédiatres sont aujourd’hui nombreux à prescrire du yaourt thérapeutique riche en bactéries lactiques aux enfants sous antibiotique.

Il existe également des plantes médicinales et traitements naturels qui soignent la maladie. On peut par exemple appliquer une fois par jour sur les tâches du violet de gentiane. Cette plante possède des vertus contre la douleur provoquée par l’infection. On peut également boire de la sauge en décoction ou boire quelques gouttes de l’arbre à thé, dissolues dans un verre d’eau et utilisées en gargarisme.

 

Le violet de gentiane un remède efficace - Crédits photo Wikimedia.org.

Le violet de gentiane un remède efficace – Crédits photo Wikimedia.org.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *