Lancement d’un appel à solidarité national pour un petit garçon atteint de la maladie de Lyme

Maux de tête, fatigue extrême, douleurs articulaires, fièvre, état grippal chronique… Voilà le quotidien de Jules, un petit garçon à peine âgé de 8 ans, atteint de la maladie de Lyme. Ses différents traitements en France depuis 3 ans ne suffisent plus pour améliorer son état de santé. Ses parents décident alors de le soigner aux États-Unis et voient une nette amélioration, mais les soins coûtent cher. Pour pouvoir continuer à le traiter à long terme, ils lancent un appel à solidarité.

pour l'avenir de Jules

Le petit Jules – Crédits images : page de soutien officielle.

 

La maladie de Jules débute lorsqu’il a 2 ans, moment où il commence à perdre sa voix. Elle évoluera au fil des années et se manifestera par différents symptômes similaires à celui de l’autisme. Mais son affection ne sera réellement diagnostiquée que lorsqu’il aura 5 ans. À partir de là, il entame plusieurs traitements en France. Son état de santé s’améliore progressivement, stagne, puis se dégrade finalement au bout de trois ans.

Il se fatigue très vite, ne s’alimente plus et est victime de troubles du sommeil, une situation que ses médecins n’arrivent plus à soigner. Ses parents et lui s’envolent alors pour les États-Unis à New York pour y trouver une solution, car la maladie y est beaucoup plus répandue et donc mieux soignée. Et en effet, après leur premier rendez-vous le 6 juin avec le Docteur Bock à Red Hook, le petit Jules reprend des forces et se sent beaucoup mieux grâce aux divers traitements qu’il suit. Ces derniers réduisent notamment la douleur ainsi que l’inflammation et apaisent son état grippal chronique pour le soulager et alléger son quotidien.

Son état s’améliore nettement, au grand bonheur des parents, mais lesdits soins coûtent très cher, car avec leurs différentes charges, ils ont déboursé 20 000 euros en une semaine seulement. Il s’agit pourtant d’une première étape, car ils devront y retourner au début du mois d’aout prochain, puis tous les 2 mois. Étant donné qu’il a 8 ans, le traitement devra se faire rapidement et devra encore durer plusieurs mois pour pouvoir gagner un jour contre cette maladie.

 

Satisfaits des résultats et soulagés de la nette amélioration de santé de leur petit Jules, ses parents ont créé une page sur le réseau social Facebook et y lancent un appel à la solidarité. Pour lui venir en aide, le site Letchi a également organisé une cagnotte à laquelle chacun peu participer nommée « Pour l’avenir de Jules ».


1 commentaire

  1. Dubois Hélène
    23 juin 2016

    Bonjour, merci à vous d’avoir relayé notre appel à solidarité et l’histoire de notre petit Jules, quelle belle surprise ! Hélène et Fabrice, ses parents

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *