Infant Crying Translator, une application pour traduire le « bébé »

Ce nouveau joujou technologique a de quoi faire le bonheur de certains jeunes parents et nounous. Plus besoin de deviner longtemps pourquoi un bébé pleure, car le Smartphone le fait pour vous. Vous pensez que cela ne marche pas ? Selon les chercheurs qui l’ont conçu, il est fiable à… 92% !

 

Fatigués, désemparés, irrités et parfois même angoissés à force d’entendre les pleurs de bébé durant les premiers mois, les jeunes parents peuvent facilement craquer et ne plus savoir comment répondre à ses besoins. Mais des chercheurs taïwanais ont une solution qui va complètement changer leur quotidien : Infant Crying Translator, une application qui parle «  bébé ». Aussi incroyable que cela puisse paraitre, elle saura si bébé a faim, veut qu’on lui change sa couche, a trop chaud ou au contraire a froid, a sommeil, a mal ou s’ennuie. Et cela prend à peine 15 secondes selon Chuan-Yu Chang, celui qui a dirigé ce projet.

 

Des résultats basés sur 300 000 pleurs

Les résultats, quant à eux, sont annoncés comme très fiables grâce à sa base de données constituée de 300 000 pleurs récoltés au centre hospitalier de Taïwan. Ainsi, l’équipe de l’application affirme que cette dernière est fiable à 77% pour les bébés de quatre mois, 84% chez un nourrisson de deux mois, 85% à un mois puis à 92% pour les tout-petits de moins de 15 jours.

Les notes des utilisateurs déposées sur les plateformes de téléchargement sont plus réservées, avec un total de 2,2 sur 5 l’application semble avoir également ses détracteurs.


Présentation de l’application – AJ+

 

Un accompagnement vers l’autonomie

Même si cette application ne détecte encore que les pleurs des bébés de moins de 6 mois, cela laisse déjà le temps aux jeunes parents d’apprendre à décoder eux-mêmes les pleurs et ne pas être facilement désemparés. En effet, si ceux qui ont déjà un premier enfant savent répondre à leurs besoins plus naturellement, cela n’est pas toujours évident chez les parents qui en sont à leur première expérience.

Chuan-Yu Chang le souligne d’ailleurs, Infant Crying Translator enregistrera les sons puis analysera simplement les résultats, contrairement aux parents qui peuvent très rapidement se laisser emporter par les émotions. Il n’est effectivement pas rare qu’un parent ait lui aussi envie de pleurer en voyant constamment son bébé en larmes, ce que ne fera pas l’application.

Vu son côté ingénieux, le gouvernement taïwanais a discerné aux chercheurs un prix d’innovation en 2014. Et depuis son lancement en 2015, plus de 10000 jeunes parents n’ont pas hésité à installer cette application sur leur smartphone.

 

Infant Crying Translator est disponible sur le Play Store et l’Apple Store pour un peu moins de 3$.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *