3 idées de jeux d’anniversaire pour enfant

Comment occuper des enfants lors d’un anniversaire pour que ce soit inoubliable pour chacun d’eux ? Tous les parents se le demandent un jour, et dans cet article vous trouverez des solutions simples et peu couteuses qui conviennent à tous les âges.

Organiser l’anniversaire de son enfant c’est l’occasion de lui donner la possibilité d’inviter ses amis à la maison pour un après-midi de folie. Il n’est traité ici que les anniversaires chez soi (pas question d’aller dans une aire de jeux ou dans un lieu de restauration rapide…) pour des jeunes enfants c’est-à-dire entre 5 et 11 ans.

Voici 3 idées d’anniversaire qui sortent de l’ordinaire et qui feront un tabac :

  1. La chasse au trésor
  2. La balade
  3. La kermesse

Jeu numéro un : la chasse au trésor

Que ce soit à l’intérieur de la maison ou à l’extérieur dans le jardin la chasse au trésor reste un jeu prisé pour les enfants, sans parler de ses vertus éducatives (travailler en équipe, lire une carte, faire preuve d’imagination…).

Rien de bien compliqué, surtout pour les parents qui organisent, le jeu s’adapte en fonction des âges et des environnements.

Préparation du jeu :

  1. Imaginer un parcours à l’intérieur de l’espace choisi et le scinder en étapes (lieux précis et définis où vous cacherez un papier), utilisez tout l’espace dont vous disposez, pour que les enfants se dépensent.
  1. Réaliser une carte simple de l’espace avec des points de repère facilement reconnaissables : par exemple dans le jardin dessiner la balançoire ou la cabane à outil. Le but étant que les enfants puissent se repérer simplement et suivre le parcours que vous avez imaginé. Il n’y a pas d’équipe et donc pas de compétition, pensez à réaliser une grande carte afin que tout le monde puisse voir.

  1. Imaginer des épreuves collectives (chanter une chanson, charade, parcours du combattant, petit jeu d’imagination…), inscrire le défi sur un papier de petite taille, et numéroter celui-ci chronologiquement.
  1. Imaginer et/ou créer un trésor, c’est-à-dire la récompense à trouver à la fin de la chasse, cela peut être quelque chose qui se mange comme le gouter, des bonbons qui se rajoutent au gouter, des petits cadeaux… tout convient du moment que cela se partage équitablement et que cela reste ludique. Attention tout de même à ne pas mettre les enfants en bas âge dans une position malsaine du type : « si tu ne trouves pas le trésor alors tu n’auras pas de goûter ». Le but est de s’amuser, il ne faut pas l’oublier, s’ils ont des difficultés vous pouvez les aider en leur donnant des indices ou encore modifier le jeu pour que cela soit plus adapté.

 

 

Mise en place du jeu

Maintenant que vous avez tout le matériel nécessaire, il ne reste plus qu’à mettre tout en place, avant l’arrivée des enfants : c’est une surprise, alors ne faites pas participer votre enfant, pour que cela soit aussi magique et dynamique pour lui que pour les autres.

Vous avez défini les étapes : c’est-à-dire des endroits précis dans l’espace choisi où vous allez cacher (plus ou moins bien selon l’âge et la taille des enfants) un défi inscrit sur un morceau de papier.

Les papiers des épreuves ont été numérotés donc placez les chronologiquement sur les étapes prévues et appliquer le numéro avec une petite croix rouge bien visible sur la carte que vous donnerez aux enfants.

Avec un petit symbole vert symboliser le départ, expliquer les consignes jusqu’à ce que tous aient compris, et confier leur la carte. Les enfants doivent suivre les numéros dans l’ordre, réaliser chacun des défis puis au dernier numéro ils découvriront le trésor.

Recommandations 

Ce jeu est modulable à l’infini, vous pouvez imaginer des épreuves plus techniques, de ne pas numéroté les emplacements, faire plusieurs équipes et en faire une course de vitesse…

Surtout évitez les lieux dangereux, pensez à ce que le défi soit réalisable dans l’endroit même où vous l’avez caché, ne faites pas prendre de risques aux enfants.

On pourrait aussi prévoir d’organiser un tel jeu dans un lieu public dans ce cas là, il est hors de question de laisser les enfants seuls, et libre de leur mouvement : quelques adultes responsables devront veiller à ce que le groupe reste formé et seront munis d’une trousse de secours en cas de bobos.

Il faut toujours déterminer l’espace de jeu avant de commencer (dans les consignes) : seront pénalisés (ralenti dans le jeu, une épreuve d’orthographe…) les enfants qui sortent du périmètre défini.

La chasse au trésor pour les très jeunes enfants 

Pour les enfants en bas âge, vous pouvez aussi imaginer cacher de multiples images dans une même pièce sécurisée et aménagée en connaissance. Pour cela il suffit de prendre en photo le trésor ou le lieu où il se cache, d’éditer en grand format la photo, de la coller sur un morceau de carton et de découper celui-ci en une sorte de puzzle. Vous éparpillez les morceaux dans une pièce, et vous laissez chercher les enfants en les surveillant. Quand tous les morceaux sont trouvés, ensemble vous les rassemblez puis essayez de deviner où est caché le trésor grâce à la photo ainsi reconstitué.

Activité numéro deux : la balade

Cette activité n’est possible que si vous habitez près d’une foret ou d’un bois : il s’agit d’une petite sortie éducative et ludique qui changera des occupations habituelles et aérera les enfants. Elle peut être agrémentée d’une chasse au trésor comme décris ci-dessus, attention cependant à veiller à la sécurité physique et affective des enfants.

Si vous ne connaissez pas les lieux, un repérage est obligatoire, munissez-vous d’une carte, posez des questions à des habitués, inutile de se perdre.

Les parents vous confient leurs enfants, vous devez les prévenir si vous organisez une sortie de cet acabit et ils peuvent même être mis à contribution pour veiller à la convivialité et la sécurité de l’après-midi. Les enfants aiment découvrir de nouvelles choses, un nouvel espace de jeu et surtout ils aiment se salir. C’est dans cette optique que la balade s’inscrit. Il s’agit d’une balade d’au moins une heure sur des chemins balisés que vous déterminez à l’avance.

balade dans les bois

La balade : entre détente et découverte.

Mise en place

– Précisez sur le carton d’invitation ce qu’il faut que les enfants apportent : des habits non salissants, des bonnes chaussures, et des habits chauds et imperméables en fonction de la saison (de plus, les parents auront pris connaissance d l’activité)

– Donner vos coordonnées aux autres parents, gardez votre portable sur vous

– Aller repérer les lieux (pas de lieux dangereux où des enfants pourraient tomber ou se perdre)

– Prévoyez une trousse de secours pour les petits bobos

-Ne mangez absolument rien de ce que vous trouvez dans la foret

-Munissez-vous d’un guide des végétaux et des animaux

Dans la forêt 

Selon la saison, vous pourrez observer les traces de passages des animaux, les chemins qu’ils empruntent et les empreintes de leur pas sur le sol. De multiples végétaux vous entoure, c’est une bonne occasion pour les récolter (herbier), les observer et apprendre à les reconnaitre.

Si vous avez le temps et si cela amuse les enfants vous pouvez aussi prévoir la construction d’une cabane au milieu de la foret avec des branchages et le bois qui vous entoure. Attention pas question ici de couper du bois verts, ni d’utiliser des clous, de la ficelle en plastique. Rien que du naturel et éventuellement de la ficelle traditionnelle ce sera bien suffisant pour s’amuser tout l’après-midi en apprenant aux enfants les bases de la débrouillardise et du respect de la nature.

Le temps n’est pas un problème bien au contraire, rien de plus amusant que de marché sous la pluie (peu soutenue) bien au chaud dans son k-way et de sauter dans les flaques d’eau. La neige permet aussi de construire des châteaux forts, de faire des batailles de neiges ou encore de jouer à cache -cache entre les arbres.

De retour à la maison à l’heure du gouter et du gâteau d’anniversaire, les enfants auront passé une bonne journée au plein air et ce nouvel environnement aura donné lieu à de multiples jeux spontanés.

Épuisés mais heureux, tous se souviendront de cet anniversaire.

Jeu numéro trois : la kermesse

Bien que cela demande un peu d’organisation et une présence des parents voire des grand(e)s frère(s) et sœur(s), mettre en place une petite kermesse est très facile.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une kermesse ?

Quel que soit le nombre d’enfants que vous souhaitez inviter (cela convient d’ailleurs très bien pour les grands groupes), la kermesse est une façon ludique de passer le temps et de veiller à ce que chacun s’amuse lors de l’anniversaire de votre enfant.

Il s’agit d’organiser des petits stands avec à chaque fois un « maitre du jeu » et du matériel adapté. On peut aussi envisager de remettre des petits tickets qui donnent le droit à des lots ou des friandises. Chaque enfant peut se rendre dans le stand de son choix et défier le maitre du jeu à l’activité que celui-ci gère, si l’enfant réussit le défi il gagne un petit quelque chose, sinon il peut retenter sa chance autant de foi qu’il le souhaite, ou même revenir plus tard.

Par exemple : jeu de carte, jeu de précision (avec un ballon), jeu de force, jeu d’adresse, jeu de mémoire, jeu de réflexion…

Mise en place

Discutez avec votre enfant, adhère t-il au concept ? Quels sont ses jeux préférés, y a-t-il des activités qu’il rêverait de faire, a-t-il des idées ? Faites ensemble un brainstorming et une liste de matériel qui débouchera sur la mise en place de stand différents et créatifs en fonction de ses gouts et de ses envies. Définissez également qu’elles sont les lots, comment les obtenir et le déroulement de chaque stand.

En fonction du nombre d’invité, et de la place dont vous disposez définissez un nombre défini de stand et la façon dont les matérialiser (affichettes, décoration etc).

Nommez un maitre du jeu par stand (papa, maman, mamie, papi etc), qui sera seul responsable de son activité, des règles du jeu, du matériel et du flair play.

Les adultes ne doivent pas interférer dans le jeu des enfants (pas de triche ni de favoritisme, pas de moqueries), ils sont seulement là pour permettre le jeu et sauront s’éclipser et laisser la vedette à l’enfant dont c’est l ‘anniversaire.

En fonction des saisons les stands peuvent varier, la neige par exemple permet de faire des constructions et la pluie de récolter des petites bêtes.

La durée de l’activité est à définir avec votre enfant, elle peut durer toute l’après-midi, dans ce cas les stands doivent évoluer et les défis changer, ou seulement une heure.

Il est cependant important de vérifier que les jeux sont à la portée de tous les enfants et que tous puissent gagner tour à tour.

Exemple de stand : pêche aux canards, fléchettes, bras de fer, chamboule tout, jeu des allumettes, lancer de ballons, jeu de l’œuf et de la cuillère, parcours du combattant, course à loche pied etc

Les jeux peuvent être individuels ou en équipe, ou même opposer deux enfants, c’est à vous de décider.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *