Guide des compléments en vitamines pour bébé

Il arrive que le pédiatre diagnostique chez l’enfant des baisses de vitamines et que cela entraine chez la jeune maman des inquiétudes pour la santé du petit bout. A savoir que la plupart des nouveaux nés disposent de la plupart des substances nutritives dont ils ont besoin si on les nourrit avec du lait maternel ou des préparations pour bébés. Cependant on peut constater quelques exceptions, parmi les suivantes.

complément en vitamine d pour bébé

 

 

Compléments en vitamine D

Tous les bébés allaités ne reçoivent pas les quantités adéquates de vitamine D. Cette substance nutritive est particulièrement importante lors de la première année (période de croissance rapide), afin de s’assurer que les os disposeront d’une couche de calcium suffisante, ce qui leur permet de se solidifier.
Pour le point scientifique, la vitamine D est synthétisée grâce à la lumière du soleil, mais beaucoup d’enfants en bas âge sont aujourd’hui surprotégés des éléments climatiques tels que le soleil, il est donc important de ne pas totalement soustraire vos enfants aux rayons du soleil.
A noter à ce propos que les enfants en bas âge à peau brune sont particulièrement en danger, puisqu’ils n’absorbent pas la lumière du soleil par la peau aussi aisément que des enfants à la peau claire.

Compléments en fer

Les bébés naissent avec une réserve de fer conçue pour durer une période de quatre à six mois, soit à peu près le temps où ils pourront commencer à manger des aliments solides. Il arrive donc que certains pédiatres recommandent de apport de suppléments de fer, tandis que la plupart des médecins attendent un minimum de 6 mois avant de se prononcer. Cela ne doit pas vous troubler, en cas de doute reportez vous à l’avis de votre médecin habituel.
Il faut cependant savoir que manque de fer peut avoir des conséquences à long terme pour des enfants, et notamment sur le développement neuropsychologique de l’enfant.

Compléments en fluorure

Ce minéral est essentiel pour la formation de dents fortes et saines puisqu’il aide à former l’émail des dent (qui préserve la résistance et la solidité de la dent). Le fluorure est présent naturellement dans certains aliments à l’instar des légumes et des grains, et il est ajouté à l’eau potable dans certaines proportions. Certains médecins recommandent de donner au bébé un supplément de fluorure liquide quotidien lorsque le minéral n’est pas présent naturellement dans l’eau bue par l’enfant. D’autres recommandent un léger brossage de dents (le dentifrice contient également du fluorure).
Il est cependant très important de noter que le fluorure doit être dosé en petites quantités et qu’en cas d’abus les conséquences sont plus néfastes que positives et pourrait endommager les dents.

Enfin, ces précisions sont fournies à titre exclusivement informatif, il est essentiel de consulter votre médecin ou pédiatre avant d’envisager toute forme de prescription pour l’enfant. D’autant plus que les enfants disposent tous d’un métabolisme particulier, et que les tendances générales peuvent s’inverser dans des cas très spécifiques (bébés prématurés, atteints de certains syndromes, ect).


1 commentaire

  1. Maman Justine
    20 janvier 2014

    Merci pour ces précisions !

    J’entends souvent mes amies (mères d’enfants plus ou moins agés) dire que l’apport de vitamines est essentiel pour une bonne croissance des enfants mais je suis toujours restée septique vis à vis de ces compléments alimentaires non naturels.

    En tout cas je vous rejoins bien sur la conclusion : il est impératif de demander l’avis du médecin traitant avant de commencer à donner quoique ce soit à notre enfant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *