Comment calmer un bébé qui pleure ?

Quand bébé a faim, a froid, a chaud, a envie de dormir… Bref, quand il s’exprime, il pleure. Pour le calmer, il n’y a pas de solutions toute faites ni de recettes miracles, car il ne faut pas oublier qu’il est tout à fait normal que l’enfant pleure. D’ailleurs, il peut pleurer entre une à trois heures par jour puisque c’est un moyen pour lui d’attirer l’attention et surtout d’exprimer ses besoins. Au fil du temps, on remarquera qu’il pleure pour différentes raisons. S’il est difficile de le calmer, nous pouvons cependant essayer de situer ses différents besoins.

 

 

Bébé a faim

Plus un bébé est jeune, plus il y a de fortes chances qu’il ait faim, car son petit estomac ne peut pas contenir grand-chose. La faim est en effet souvent à l’origine de ses pleurs même si son dernier repas ne remonte pas à très longtemps. Dans ce cas, proposez-lui du lait.

 

 

Bébé a la couche pleine

Lorsque l’enfant n’est pas à l’aise à cause des vêtements trop serrés, il pleure. Il en est de même lorsque sa couche est sale. Dans ce cas, changez-le tout simplement, car le seul fait de le changer peut suffire à le calmer. Néanmoins, il existe des bébés qui ne sont pas du tout gêné par ce genre de situation. S’il ne se calme pas alors que sa couche n’est pas pleine, c’est peut-être parce qu’il a trop chaud ou au contraire trop froid.

 

les méthodes pour calmer bébé

Bébé est rarement explicite, à vous de deviner ses envies.

 

Bébé a trop chaud ou trop froid

Bébé râlera probablement s’il est trop serré dans ses vêtements, car comme les adultes, il peut avoir très chaud. Il faudra éviter de trop le couvrir avec une petite couette. Des draps et des couvertures en maille aérée pour son couffin ou son berceau sont parfaits. En plus, c’est très pratique pour enlever ou ajouter des couches lorsque cela est nécessaire.

 

Si l’enfant pleure, c’est aussi peut-être parce qu’il a froid. Certains bébés ne sont pas en effet habitués à la sensation de l’air froid sur la peau lorsqu’ils prennent leur bain ou lorsqu’on change leur couche. Dans les deux cas, il suffit de les mettre à l’aise au maximum en vérifiant leur température en touchant simplement leur ventre, et non pas leurs mains ou leurs pieds puisque ces derniers sont généralement froids. Il faudra aussi maintenir la température de leur chambre à 18°C.

 

 

Bébé a besoin d’un câlin

Si bébé ne se calme pas, il ne faudra pas hésitez à le prendre dans ses bras et à le bercer (et non pas à le secouer puisqu’il est encore très fragile !). Les nouveau-nés ont très souvent besoin d’être rassurés physiquement avec un câlin. Durant les premières semaines de vie, cela est même indispensable pour recréer un sentiment de chaleur comme lorsqu’il était encore dans le ventre de sa mère. Plus il y a de contact, mieux c’est. Il peut aussi être rassuré par de la douce musique, une berceuse ou tout simplement par le son de la voix.

 

 

Bébé a sommeil

Lorsque l’enfant a trop été « stimulé » dans la journée à cause de la lumière, du bruit, ou de nombreux visiteurs par exemple, il peut rapidement être fatigué. On le voit par ses pleurs ou encore son regard dans le vide s’il est habituellement calme. Dans ce cas, il faudra le calmer en l’emmenant loin de toute stimulation.

 

 

Bébé ne se sent pas bien

Personne ne connaît mieux un bébé que ses parents. Ces derniers remarqueront d’ailleurs quelque chose d’anormal surtout leur petit bout pleure beaucoup, et que ses pleurs sont faibles, continus, plus pressants, ou aigus. Autrement dit, il pleurera certainement différemment par rapport à d’habitude. La solution ? L’aborder avec douceur et calme et surtout éviter trop de stimulations d’un coup. Si bébé n’arrive pas toujours à se calmer et que ses pleurs sont anormaux, le mieux est de rendre chez le pédiatre ou le médecin surtout s’ils s’accompagnent de fièvre, de constipation ou encore de diarrhée.

 

 

Bébé a besoin de quelque chose… mais de quoi ?

 

bébé se sent mal à l'aise

Bébé n’a pas faim, n’a pas froid ni chaud, n’a pas la couche sale, n’est pas malade ? Alors qu’est-ce qu’il a puisqu’il n’arrête pas de pleurer ? Il peut passer par ce que l’on appelle des « coliques », des périodes d’agitation où il est difficile de le calmer. Dans ces moments-là, les pleurs sont souvent inconsolables et peuvent durer plusieurs heures consécutives. L’enfant peut aussi serrer fort ses poings, remonter ses genoux contre son ventre et se cambrer. Alors que faire ? Prendre son mal en patience, il finira par se calmer tout seul.

 

 

Comment calmer un bébé autrement ?

Il existe d’autres solutions que le bébé va certainement aimer pour le calmer. On peut par exemple le bercer en marchant, le placer dans une balancelle, l’emmener faire un petit tour ou tout simplement s’allonger à ses côtés si on a le temps, en le mettant contre nous.

Pour calmer et détendre un enfant, lui masser le ventre lui fera aussi le plus grand bien surtout s’il pleure beaucoup ou s’il a des coliques. Cela l’aidera en même temps à évacuer ses vents et ses selles.

Sinon, on peut aussi lui donner une tétine, un doigt propre ou tout simplement le sein lors de l’allaitement. En effet, le besoin de succion est très fort chez certains nouveau-nés. Cela permet de détendre son ventre, de ralentir son rythme cardiaque et tout naturellement de le calmer.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *