Réaliser un entretien pour une nourrice

Les parents rencontrent souvent une problématique bien particulière : à qui confier son enfant lorsqu’on part au travail ou lorsqu’on s’absente ? Tout le monde n’ayant pas la possibilité de s’arranger avec des proches ou amis le choix de la nourrice devient un passage obligé. S’il est parfois indispensable de recruter une nounou, c’est surtout de choisir la perle rare, ce qui peut devenir un véritable casse-tête pour les parents : l’entretien est donc une étape essentielle. Sophie avait déjà réalisé un premier article sur la problématique de la recherche, nous revenons aujourd’hui précisément sur le sujet de l’entretien.

 

 

Bien gérer sa préparation

En tant qu’employeurs, les parents se doivent de bien préparer l’entretien une fois les candidates sélectionnées pour essayer d’en tirer le maximum d’informations. L’idéal est de dresser une liste de questions par l’avance pour être sûr de ne rien oublier.

Les premiers points à connaître concernent notamment les expériences professionnelles, la formation ainsi que la relation de la concernée avec les enfants. Il est également intéressant de connaître l’âge des enfants qu’elle a gardés auparavant. Dans tous les cas, pour diriger facilement la conversation, le mieux est de définir avant tout ce que l’on attend précisément de la nourrice, aussi bien au niveau des tâches qu’elle doit réaliser que sur le plan comportemental.

Durant l’entretien

Les parents peuvent avoir une idée sur l’implication de la nounou en la faisant passer de petits tests. Généralement, ce sont des questions pour connaitre comment elle va réagir dans telle ou telle situation, ce qu’elle fera devant l’enfant en pleurs par exemple.

Il ne faut pas non plus oublier la sécurité. Les parents se doivent d’évaluer les connaissances de la candidate en matière de prévention et de gestion des risques domestiques. Cela est primordial sachant qu’un accident peut très vite arriver et qu’elle sera la seule personne sur place à pouvoir réagir efficacement.

Au-delà des questions habituelles, il est possible d’en apprendre beaucoup sur une candidate en observant ses manières et son comportement au cours de l’entretien. Cela commence par la ponctualité, la présentation, la façon de parler, et même les tics. L’idéal est de prévoir deux rendez-vous : le premier sans l’enfant et le second avec. Il est intéressant de voir le premier contact entre lui et son éventuelle future nounou.

Enfin, il ne faut pas oublier le côté pratique avec entre autres l’endroit où elle habite, sa disponibilité, et le côté financier.

 

Petit récapitulatif non exhaustif des points à aborder lors de l’entretien

Pour les parents, il n’est jamais très simple de confier son enfant à quelqu’un d’autre. Pour se rassurer, il existe plusieurs points à observer et à aborder au cours de l’entretien comme :

  • > le cadre de vie de la nounou, son logement, l’atmosphère qui règne dans sa maison. Il est en effet indispensable de visiter le lieu où s’épanouiront les enfants ;
  • > les autres enfants qu’elle a gardés notamment leur effectif et leur âge ;
  • > les relations qu’elle noue avec ceux dont elle s’occupe ;
  • > l’organisation des journées : repas, sieste, activités, sorties… ;
  • > son inventivité et ses réflexes. On lui demandera par exemple l’histoire qu’elle préfère raconter aux enfants, les activités qu’elle leur propose en dehors de la télé… ;
  • > ses connaissances en sécurité. Il est indispensable de savoir ce qu’elle compte faire en cas de situations délicates pour connaître son adaptabilité suivant les situations et sa réactivité ;
  • > les questions de valeur notamment les valeurs familiales. Pour ne pas perturber le quotidien de l’enfant, il ne faut pas hésiter à lui demander si elle se sent capable de prendre le relais lorsque les parents sont absents pour transmettre leurs valeurs.

nourrice super nanny

Les « super nourrices » et autres Super Nanny présentées par les médias ne sont sûrement pas vos meilleures candidates !

Multiplier les entretiens : un mal nécessaire ?

Pour mieux choisir sa nourrice, les parents ont intérêt à rencontrer toutes les candidates, même s’ils en ont déjà une en tête. Il est par ailleurs possible de faire un test sur une matinée ou un après-midi (une RTT ce n’est pas cher payé pour les soirées et sorties qui seront possibles une fois la nounou embauchée !) pour statuer sur une embauche. Il n’est pas choquant de voir 5 ou 6 candidates avant de statuer définitivement.

Bon courage dans votre recherche !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *