L’anxiété de l’homme après l’accouchement (dépression post-partum)

Les jeunes mamans ont souvent été informées avant même la naissance de leur enfant du risque de dépression post-partum après l’accouchement. Cette dépression qui a lieu après la naissance de l’enfant est bien connue chez la femme. On l’explique généralement par une modification hormonale très importante après l’accouchement (mais nous verrons à la suite de cet article que les hormones n’expliquent pas tout) et on lui donne le nom de baby blues. Cette anxiété momentannée (qui dure généralement de 3 jour à une semaine) peut exceptionnellement durer plusieurs mois et ne connait pas de remèdes infaillibles.

 

dépression post-partum

Crédits photo Familiprix.

Depuis, des chercheurs se sont intéressé à la présence de dépression post partum chez les hommes. Ainsi, on apprend que 10% des pères souffrent de ce mal, contre un peu plus de 14% des mères. Cette étude montre bien que ce symptôme n’est pas simplement hormonal.

Les autres élément qui pourraient entrer en compte sont le changement de vie, de rythme après la naissance de bébé ou des problèmes de couples sous-jacent qui se révèlent avec la présence d’un enfant. Avec une nouvelles présence à la maison les habitudes sont changées et il est nécessaire de s’adapter au mieux.

Difficilement reconnue (et avouée) la dépression post partum chez l’homme aurait aussi un lien avec celle de la femme. Si des suivis médicaux existent pour les femmes, il n’en est toujours pas de même pour les hommes qui doivent s’en remettre à eux-même ou à leur compagne pour sortir de cet état de d’anxiété. Ce constat est appuyé par la thèse de Paulson et Bazemor, qui établit que la période la plus difficile pour les parents dure entre trois à six mois suite à l’arrivée du bébé (vous pouvez consulter cette étude en anglais à cette adresse : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20483973 ).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *